Couleurs de l'incendie

janvier 2018

Si vous avez aimé "Au revoir la haut" vous serez séduit par ce deuxième tome de la trilogie.
Le style enlevé, clair, limpide donne l'impression, tant les descriptions sont justes et précises aussi bien des lieux que des sentiments et des comportements, d'être "acteur-observateur" au plus près du vécu des personnages.
Comme pour le premier volet, c'est à "dévorer" assurément.
Ils ont envoyé leurs commentaires ICI.