La Tour d'Arsenic

2014

C'est son histoire, celle de sa famille.
Trois générations de femmes avec leurs souffrances, leurs silences, leurs violences.
Toute cette remontée dans le temps pour expliquer l'immense éclat de rire plutôt théâtral qui ouvre le roman.
Et tout de suite on a envie de savoir le pourquoi et le comment.
Toujours le même style d'écriture vivant et précis qui nous a séduit dans la trilogie des Neshov.
Avec de l'humour et de l'inattendu.
C'est vraiment bien.
Ils ont envoyé leurs commentaires ICI.